Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘premier cycle’

Dans le but de diversifier son offre de formations, Sciences Po débute un partenariat avec Paris IV Sorbonne, calqué sur celui conclu avec Paris VI il y a quelques années… Sauf que cette fois, les littéraires sont à l’honneur. En effet, deux bi-cursus seront proposés en 1er cycle: l’un en lettres, l’autre en philosophie.

Le premier comprendra des enseignements en littérature francaise et européenne, ainsi que de culture antique, et des modules optionnel spécialisés, en plus des modules de Sciences humaines et sociales de l’IEP. Quant au deuxième, il permettra aux étudiants de compléter leur formation Sciences Po par des cours de philosophie, histoire de la philosophie, ainsi que par des spécialités au choix (éthique, philosophie politique…).

Au delà de ces bi-cursus alléchants, la direction de Sciences Po affirme sa volonté de stimuler la créativité de tous les étudiants de Premier Cycle. Ceux-ci auront ainsi la possibilité dès 2009 d’élaborer, en toute autonomie, un « projet créatif personnel », artistique ou culturel.

La direction a aussi fait savoir qu’a partir de 2010, la sociologie et les sciences politiques entreront dans le tronc commun dès la 1A.

L’UNEF Sciences Po ainsi que l’UNEF Paris IV sont très satisfaites du développement des liens entre l’IEP et les universités francaises. Néanmoins, nous déplorons le fait que les étudiants aient à payer à la fois les frais d’inscription correspondant à leur cursus à Paris IV et ceux de Sciences Po.

Nos élus en CD ont profité de cette occasion pour remettre au Conseil nos propositions face aux problèmes rencontrés dans l’actuel double-cursus avec Paris VI, dans l’espoir que ces difficultés puissent être résolue pour le cursus existant et évitées dans les futurs double-diplomes, que nous espérons nombreux.

Read Full Post »

Présenté aux élus étudiants début mars, puis à des étudiants de campus délocalisé en avril, ce Bachelor non sélectif sanctionnera les 3 premières années d’études à l’IEP et devrait, nous l’espérons, pouvoir être accordé pour la première fois è la promotion 2012 (actuels 2A).

Les actuels changements de calendrier sont les conséquences de cet objectif, et représentent des évolutions provisoires afin d’arriver, à l’horizon 2011-2012, à des semestres de 12 semaines, ce qui permettra de calquer le calendrier de l’IEP sur celui déjà partagé par la majorité des universités francaises et des partenaires de Sciences Po., mais aussi de dégager 6 semaines libres afin de réaliser un « semestre d’été » (à réaliser avant ou après la 3A à l’étranger, selon les dates de départ de chacun. Moins de cours pendant 5 années, un trimestre d’été supplémentaire pour compenser: pas de charge de travail supplémentaire au final, d’autant plus que les enseignements dispensés pendant cette session d’été changeraient du travail « classique » (par exemple en incluant des modules d’initiation a la recherche, etc). Le Bachelor devrait comporter 240 crédits ECTS: 60 par année, plus 60 supplémentaires pour le trimestre d’été, le stage de terrain, etc.

bibliothequw

L’UNEF militait depuis longtemps pour la mise en place d’un tel diplôme a Bac+3, sans lequel certains stages sont inaccessibles (Commission Européenne par exemple), et qui renforcerait la mobilité des étudiants (passerelles avec les universités facilitées…).  Elle est donc très satisfaite de voir le 1er cycle enfin reconnu et valorisé par la délivrance d’un diplôme.

La mise en oeuvre du Bachelor aura une incidence sur les enseignements du 1er cycle.  Malgré des horaires réduits par les changements de calendrier, ils devraient rester aussi complets qu’aujourd’hui. Mais le nombre de matières fondamentales passeraient à 5, avec l’ajout des sciences politiques et de la sociologie. Des humanités littéraires ou scientifiques seraient choisies sous forme d’électifs « transdisciplinaires » par les étudiants, qui seront par ailleurs en charge de projets créatifs personnalisés.

En deuxième année, chaque étudiant pourra choisir une discipline « majeure » parmi les 5 enseignements fondamentaux pour en approfondir l’étude. La direction nous a garanti que cette évolution n’affaiblira  pas la large pluridisciplinarité du 1er cycle.  Les campus délocalisés conserveront dans ce cadre la majeure thématique liée à la zone géographique qu’ils étudient.

Le développement de l’anglais comme langue de travail est un autre des objectifs affichés de ce premier cycle « nouvelle formule », ce dont l’UNEF ne peut que se féliciter. Nous restons cependant convaincus de la nécessité d’un accès largement facilité à une deuxième langue vivante…

Le changement de calendrier et à terme la rentrée début septembre aura une autre conséquence majeure: désormais, plus question d’attendre mi-septembre pour avoir les résultats du concours d’entrée Bac+0. Celui-ci sera donc reporté avant les vacances. L’UNEF espère que cette réforme ne s’arrêtera pas en si bon chemin, et que l’on profitera de cette occasion pour réformer les épreuves et ainsi diminuer la discrimination sociale à l’entrée de l’IEP.

jardin

Ce projet est donc dans son ensemble très positif, néanmoins en l’état actuel des choses l’UNEF se doit d’être vigileante concernant sa mise en oeuvre. Le changement de calendrier soulève des inquiétudes quant à la densité des enseignements, la charge de travail, ainsi que la période de transition entre l’actuel et le futur calendrier.

D’autre part, les contours de ce futur « semestre d’été »  restent flous.   La question du logement des étudiants pendant l’été (sur Paris ou en province) reste sans réponse et la maquette pédagogique n’a pas encore été dévoilée, même si l’UNEF a dores et déjà formulé des propositions, comme par exemple la mise en place de « modules de recherche » afin de permettre aux étudiants de s’initier aux monde de la recherche, afin de s’orienter plus tard en connaissance de cause.

Read Full Post »