Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘confs’

bibliothequeL’étudiant doit être acteur de sa scolarité : l’attitude face au savoir ne doit pas être passive, nous devons sortir de la pédagogie infantilisante de la pédagogie défendue par la direction. Pour cela, l’UNEF propose un nouveau modèle pédagogique qui s’appuie sur d’autres méthodes de travail, davantage axées sur la réflexion, la lecture et la recherche, de manière à ce que la pédagogie à Sciences Po soit innovante, ambitieuse et adaptée à la matière, et permette aux étudiants de developper leur autonomie intellectuelle et leur esprit critique.

Le modèle avec amphithéâtre à 500 étudiants, le professeur débitant son cours, – qui la plupart du temps diffère peu du manuel dont il est l’auteur -, sans interaction, suivi d’un cours de conférence à 20 étudiants se limitant souvent à un enchaînement d’exposés, a montré ses limites.
Un étudiant n’apprend t-il pas mieux si les méthodes pédagogiques lui permettent de s’approprier réellement le contenu de ses cours ? N’apprend-t-il pas mieux si l’on diversifie les sources de connaissances et les méthodes y donnant accès ? Comment alors développer l’interaction entre les étudiants et les professeurs ? Les cours « livresques » en amphi ne la garantissant pas, et les conférences étant dédiées aux exposés et à la préparation aux épreuves, une forme de cours avec moins d’étudiants qu’un CM, qui permettrait d’approfondir celui-ci s’impose. Ce n’est que par l’interaction avec ses enseignants que l’étudiant parvient à passer d’un système où il absorbe le cours à un modèle dans lequel il construit sa propre réflexion et assimile ainsi durablement le cours. Un modèle en 3 niveaux permettrait d’apporter à l’étudiant tous les éléments nécessaires à la réussite de ses études.

peda

A) Les fondements : le Cours Magistral
Le CM traditionnel apporterait en 1h les bases théoriques du cours, les connaissances fondamentales incontournables pour l’examen.

B) Approfondissement et interaction : un séminaire de lecture à effectifs réduits
De façon à développer l’interaction, le débat ou le lien avec l’actualité, le séminaire vise à réunir une fois par semaine pendant une heure 80 à 100 étudiants. A l’image de certains cours magistraux d’anglais de 2A, ce séminaire assurerait une vraie interaction entre les enseignants et les étudiants. Il s’agirait de compléter les enseignements du cours magistral, par des débats avec des intervenants (personnalités, doctorants, chercheurs, …), des approfondissements d’une partie du cours, des lectures ou encore des questions en rapport avec le thème étudié, de façon à y apporter un nouvel angle de vue, y présenter des théories alternatives ou innovantes, en lien avec la recherche et l’actualité.
Articulé autour d’un recueil de textes, le séminaire permettrait de compléter l’aspect théorique du cours magistral tout en l’abordant sous un angle différent, ouvrant par là même les étudiants au monde de la recherche afin de provoquer la réflexion de l’étudiant, au centre du projet défendu par l’UNEF Sciences Po.

C) Personnalisation et débat : la conférence de méthode
Moment de réflexion, d’expression et de débat, la conférence de méthode, réduite à 1h30, permettrait d’approfondir des points très spécifiques, de rendre concrets des concepts et théories et de préparer les étudiants à l’examen. Ce modèle doit reposer sur des méthodes pédagogiques innovantes ainsi que sur une coordination entre les enseignants des différents niveaux, pour garantir son efficacité.

BIBLI

L’innovation pédagogique nécessaire pour garantir la réussite et l’épanouissement de chacun dans ses études ne doit pas se contenter de réformer la structure des enseignements, elle doit aussi passer par un changement de méthodes de travail, afin de mettre davantage l’accent sur la réflexion, la lecture et la recherche.

Qui n’a jamais passé deux heures de conférence à écouter des exposés sans rien en retirer ? Il est à ce titre nécessaire de développer d’autres méthodes de travail basées sur des cartes, revues de presse, études de cas, notes de synthèse etc., davantage adaptés à la matière – à l’image des modifications qu’a pu connaître le cours d’économie de 1ère année cette année, même si elles restent insuffisantes (exposés non obligatoires etc.) – et sans que l’exposé et la fiche technique n’apparaissent comme les uniques composantes de la pédagogie. Ces changements peuvent être impulsés par la mise en place de chartes pédagogiques par matière, harmonisant les modalités d’apprentissage et d’évaluation dans les conférences.
Nous souhaitons aussi développer l’accompagnement des étudiants par le développement du tutorat : des professeurs ou doctorants à leur disposition pour travailler précisément des thématiques précises ou les méthodes qui leur posent problème. Le e-learning doit être exploité comme supplément aux cours magistraux en présentiel, permettant plus de souplesse en cas d’empêchement pour l’étudiant (salariat, maladie…) mais aussi et surtout un enrichissement des contenus pédagogiques par la mise en ligne de documents, plan de cours, powerpoints, articles de recherche liés au sujet…
Enfin, une réflexion doit être menée sur les méthodes d’évaluation de l’étudiant. Les examens doivent être une étape à part entière de la progression des étudiants. Il ne doit plus y être seulement question du nombre d’électeurs sous la monarchie de juillet ou des numéros de résolutions de l’AG de l’ONU. Les examens doivent valoriser la réflexion personnelle de l’étudiant pour lui être véritablement utile dans sa scolarité.

Exigeons l’innovation pédagogique, valorisons l’autonomie intellectuelle pour mettre l’excellence à la disposition de tous !

L’UNEF propose :
– Une diminution de la durée du cours magistral et de la conférence au profit d’un séminaire de lecture à effectifs réduits
– Des chartes pédagogiques harmonisant modalités d’apprentissage et d’évaluation dans les conférences de méthode
– Une diversification des méthodes de travail au profit des études de cas, revues de presse, enquêtes de terrain…
– Tous les cours magistraux enrichis et accessibles en ligne en complément du cours en présentiel.

Read Full Post »